Reportages

Admin MALITUBE
19 Vues · 2 années depuis

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali depuis 2013, a annoncé sa démission dans la nuit de mardi à mercredi. “Si aujourd'hui, certains éléments de nos forces armées veulent que cela prenne fin via leur intervention, ai-je vraiment le choix ?", a déclaré celui qu’on surnomme IBK lors d’une allocution télévisée.
La démission du président malien, arrêté hier par les militaires à l’origine d’un coup d’État, a donc été une décision prise sous la contrainte. Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas été le seul membre du pouvoir à être destitué par les militaires. Sa démission entraîne également celle du gouvernement - le Premier ministre Boubou Cissé a lui-aussi été arrêté mardi - et de l'Assemblée nationale.


Les militaires maliens ont annoncé ce mercredi matin qu’ils souhaitaient organiser des élections dans un “délai raisonnable”. Ils ont également annoncé la création d’un Comité national pour le salut du peuple. La prise de pouvoir par les militaires fait suite à un mouvement de contestation qui aura duré plusieurs mois et qui réclamait le départ d’un président accusé de mauvaise gestion et de corruption.


Mardi matin, les militaires sont entrés en rébellion dans un camp situé près de la capitale Bamako, avant de rejoindre les manifestants réunis dans la capitale et d’arrêter donc le président malien et son premier ministre.


Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dan...
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5
Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.
Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30
Format : 65 minutes
Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé
Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin
Production : France Télévisions/Maximal Productions

Admin MALITUBE
38 Vues · 2 années depuis

Quelle est la situation au Mali aujourd'hui ? Où intervient l'armée française ? Débat, infos et décryptage avec Thierry Oberlé,
André Bourgeot, Patrik Steiger, Jean-Pierre Marcelli et Moussa Ag Assarid.

Admin MALITUBE
36 Vues · 2 années depuis

Nach einem Militärputsch im März haben Islamisten praktisch den gesamten Norden Malis unter ihre Kontrolle gebracht und dort das islamische Recht der Scharia ausgerufen. Nachbarländer und auch westliche Staaten befürchten, dass Nord-Mali zu einem Rückzugsgebiet für islamistische Terroristen werden könnte.

via http://www.tagesschau.de/ausla....nd/weltspiegel-mali1

Admin MALITUBE
26 Vues · 2 années depuis

C’est l’un des terrains principaux des islamistes : le Sahel. La France y est en première ligne avec l’opération Barkhane qui va être reformatée. L’objectif : contenir la progression des djihadistes. Une mission très exposée. Nos équipes ont pu suivre le quotidien des soldats français dans les rues de Gao au Mali.



Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5

Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air.
Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.

Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30

Format : 65 minutes
Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé
Production : France Télévisions/Maximal Productions

Admin MALITUBE
41 Vues · 2 années depuis

Mali/Reportage : Histoire de Siby, racontée par son chef de Village

Admin MALITUBE
43 Vues · 2 années depuis

Au Mali on redoute le même sort qu'à Kaboul. Le désengagement partiel français fait craindre à certains la cute de Bamako. Le passage de 5500 hommes à 2500 pourrait faciliter la progression des djihadistes. Le sujet prend une tournure politique quand Xavier Bertrand appelle le président à sortir de "l'insouciance" et demande le maintien des troupes françaises sur place. Un impératif de sécurité selon lui.

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dan...
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5
Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.
Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30
Format : 65 minutes
Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé
Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin
Production : France Télévisions/Maximal Productions

Admin MALITUBE
38 Vues · 2 années depuis

Patrouillen bei 45 Grad im Schatten. 900 Soldaten der Bundeswehr sind derzeit im „Camp Castor“ in Mali (Westafrika) stationiert. BILD hat sie besucht.

BILD jetzt abonnieren:
http://on.bild.de/bild_abo

Admin MALITUBE
27 Vues · 2 années depuis

Toute l'actualité sur http://www.bfmtv.com/ Cela fait plus d'un mois que l'armée française, avec les Maliens, a repris Gao et sa région. Malgré tout l'ordre n'est pas complètement rétabli. Des djihadistes du Mujao sont toujours disséminés dans la zone. Alors l'armée française continue de mener des patrouilles de sécurisation dans le secteur.

Admin MALITUBE
3 Vues · 2 années depuis

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce vendredi, elle nous propose un reportage qui sera diffusé dimanche dans le 13h15 présenté par Laurent Delahousse et qui est intitulé "Ma guerre au Mali, loin de vous".


ABONNEZ-VOUS pour plus de vidéos : http://bit.ly/radioE1
LE DIRECT : http://www.europe1.fr/direct-video

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.europe1.fr
| Facebook : https://www.facebook.com/Europe1
| Twitter : https://twitter.com/europe1
| Pinterest : http://www.pinterest.com/europe1/

Admin MALITUBE
13 Vues · 2 années depuis

Résiste et mords... Tel est la devise de nos chasseurs ardennais. Un petit reportage au sein de l'armée belge au cœur du mal avec cette unité d'élite. Pensée à nos soldats belge qui contribuent à notre sécurité de près ou de loin.

Réalisé par RTL TVI

Unlymed Record's se donne le droit de partager ces médias à but promotionnel afin de contribuer aux recrutements de futurs soldat belges.

Admin MALITUBE
14 Vues · 2 années depuis

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube
En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR

Rencontre avec Les Observateurs de France 24 à Bamako, au Mali, pour évoquer avec eux les sujets qui les mobilisent : les violences ****uelles et conjugales envers les femmes, le transport non hygiénique de la viande, la création d'une école inclusive pour les enfants aveugles.

Notre site : http://www.france24.com/fr/
Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/FRANCE24.videos
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/F24videos

Admin MALITUBE
19 Vues · 2 années depuis

L'armée française va-t-elle bientôt quitter le Mali ? C’est, en tout cas, un souhait énoncé par Emmanuel Macron, ce dimanche 30 mai. "Nous n’avons pas vocation à rester éternellement" au Mali, a assuré le président de la République dans un entretien au Journal du dimanche, en évoquant l’avenir de l’opération "Barkhane". Une annonce directement liée au nouveau coup d’Etat militaire survenu à Bamako, le 24 mai dernier. Mené par le colonel Assimi Goïta, il a mis par terre l’exécutif de transition en place depuis seulement neuf mois et ouvert une énième crise politique qui inquiète aujourd’hui l’Élysée. La France redoute notamment que le nouveau pouvoir se rapproche des islamistes, que Paris combat depuis huit ans.
Dimanche, Emmanuel Macron a ainsi déclaré : "L’islamisme radical au Mali avec nos soldats sur place ? Jamais de la vie ! Il y a aujourd’hui cette tentation au Mali. Mais si cela va dans ce sens, je me retirerai". Face au chaos politique, la France brandit donc la menace d’un retrait de ses troupes au sol et entend faire passer "le message" aux dirigeants d'Afrique de l'Ouest qu'il "ne resterait pas aux côtés d'un pays où il n'y a plus de légitimité démocratique ni de transition".  Les dirigeants ouest-africains doivent se réunir dimanche prochain pour trancher la question épineuse de leur réponse au double putsch des militaires maliens en neuf mois. D’éventuelles sanctions contre Bamako devraient être envisagées. Reste à voir ce que fera la France.
 
Plus de 5 000 militaires français sont déployés depuis 2014, au Mali surtout, dans le cadre de l’opération antiterroriste "Barkhane". Un retrait précipité pourrait offrir aux groupes armés djihadistes l’occasion de revendiquer une victoire sur l’une des armées les plus puissantes du monde et de poursuivre ses attaques dans la région du Sahel.
Parallèlement, le camp prorusse est de plus en plus audible au Mali. Depuis le coup de force des militaires, des voix réclament le départ de la France et son remplacement par la Russie. Le pays de Vladimir Poutine pourrait-il profiter de la situation ? En tout cas, les autorités russes ont lancé depuis plusieurs années une offensive de charme sur le continent africain. Elles ont notamment signé en 2019 un accord de coopération militaire avec le Mali et lorgnent sur le pays depuis un moment… Mais la Turquie n’est pas désintéressée non plus. En quête d’influence et de coopération économique, les officiels turcs multiplient ces derniers mois les déplacements en Afrique, et les investissements.
Enfin sur les réseaux sociaux, des campagnes de désinformation visent la force "Barkhane" et la France. Une "guerre informationnelle" dénonçée déjà en novembre 2020 par le chef de l’Etat : "Il y a une stratégie à l'œuvre, menée parfois par des dirigeants africains, mais surtout par des puissances étrangères, comme la Russie ou la Turquie, qui jouent sur le ressentiment post-colonial". "Il ne faut pas être naïf : beaucoup de ceux qui donnent de la voix, qui font des vidéos, qui sont présents dans les médias francophones sont stipendiés par la Russie ou la Turquie", déclarait Emmanuel Macron
Alors que se passe-t-il au Mali ? La France va-t-elle retirer ses troupes de l’opération "Barkhane" ? Quelles seraient les conséquences dans la région ? Quelles sont les stratégies de la Russie et de la Turquie en Afrique ? Enfin une nouvelle page de la relation entre le Rwanda et la France s’est-elle ouverte le 27 mai à Kigali ?
 

Invités :
 
- François Clémenceau, rédacteur en chef du service étranger – Le Journal du dimanche
- Vincent Hugeux, grand reporter à L’Express, spécialiste de l’Afrique
- Armelle Charrier, éditorialiste en politique internationale - France 24
- Niagalé Ba****oko, politologue, présidente de l’African Security Secteur Network (ASSN), experte sécurité en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/  
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5   
Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.  
Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45  
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30  
Format : 65 minutes

Admin MALITUBE
22 Vues · 2 années depuis

La meilleure manière de se connaître c'est de de découvrir les uns les autres à travers nos productions, nos publications et nos passions.

Admin MALITUBE
12 Vues · 2 années depuis

Toute l'actualité sur http://www.bfmtv.com/ Les reporters de "7 jours BFM" ont accompagné l'armée cette semaine. Reportage aux côtés des soldats français au Mali, qui arrivent en renfort par centaines.

Admin MALITUBE
23 Vues · 2 années depuis

Paris Match a suivi en mission la task force Takuba au Mali. Vidéo exclusive avant le reportage à retrouver dans le numéro 3757 de Paris Match.

La mort au front d’Idriss Déby, président du Tchad et pilier de l’opération Barkhane, ouvre une ère d’incertitude dans la poudrière du Sahel. Pour la France et ses partenaires, la stabilisation doit nécessairement reposer sur la formation de troupes locales. Ainsi au Mali, la task force Takuba (« sabre », en langue touareg), un regroupement de forces spéciales européennes sous commandement français, entraîne de jeunes combattants à l’incessante guerre d’embuscades imposée par les djihadistes. Dans la dangereuse zone des trois frontières (Mali, Niger et Burkina Faso), Paris Match les a suivis en mission.

Abonnez-vous à Paris Match : https://goo.gl/a8Frki

Retrouvez Paris Match sur :

Facebook : http://www.facebook.com/parismatch.fr
Twitter : http://twitter.com/#!/parismatch
Instagram: http://instagram.com/parismatch_magazine
Pinterest : https://www.pinterest.com/parismatch
Google+ : http://plus.google.com/+ParisMatch

Admin MALITUBE
12 Vues · 2 années depuis

Reportage consacré au conflit au Mali, 5 jours après le début de l'intervention militaire de la France. Le journaliste s'entretient avec les soldats maliens qui tiennent un checkpoint près de la ville de Diabaly. Puis il accompagne un groupe de civils qui fuient les combats. Commentaire sur images factuelles alternant avec les interviews de militaires et de civils.

Un film de : Laurent Hamida
Première diffusion : 20/1/2013




Showing 1 out of 2